L’écoute mariale

L’écoute mariale

Marie est modèle de l’écoute par excellence : Son écoute est « audiens », « orans »,« pariens » et « offerens ».

1- Marie est « Virgo audiens »

- Marie est celle qui accueille l’autre. Elle adhère à la parole de l’ange Gabriel par la foi, la confiance et le cœur 
« Voici la servante du Seigneur qu’il me soit fait selon ta parole « Luc1,38.

- L’accueil est la porte qui ouvre au salut.

- La Foi est ce qui nous permet d’adhérer à l’autre sans nécessairement voir ou comprendre.

- La confiance c’est cette force intérieure qui nous permet de coopérer au projet de l’autre malgré les contradictions.

- Le cœur c’est ce qui nous permet de garder la parole dans la mémoire intime. 
On a reçu la parole de l’autre et on reste fidèle « Marie gardait tout cela dans son cœur »Luc 2, 19 et 51.
C’est ce qui détermine, finalise le projet salutaire de l’autre malgré les signes contradictoires. 
« Jésus est là pour la chute ou le relèvement de beaucoup en Israël et sera un signe de contestations » Luc 2,34.

2- Marie est « Virgo orans » 
L’écoute de la Vierge débouche dans le Don d’elle même et dans la Prière.
La prière est fondamentalement un don de Soi pour la personne qu’on accueille ou qui nous accueille.
Elle découle du cœur comme une réponse à celui que nous portons en nous. Elle prend des formes différentes selon le vécu
- Dans la visitation, Marie exulte de joie dans la prière de Louange :
« Mon Esprit s’est rempli d’allégresse à cause de Dieu, mon sauveur » Luc1, 47.
- Dans les noces de Cana, Marie prie notre Seigneur Jésus dans une prière d’intercession : « Ils n’ont plus de vin » Jn2,3.
- A la Pentecôte, Marie prie en silence dans la ferveur du cœur attendant la venue de l’Esprit-Saint :
« Tous unanimes étaient assidus à la prière avec quelques femmes dont Marie la mère de Jésus »Luc1,14.

3- Marie est « Virgo nariens » 
Marie par son écoute filiale, son oui, elle a engendré la parole qui s’est faite chair.
- Elle a reçu la parole de l’Ange, l’a crue, l’a gardée, l’a portée dans son sein puis l’a engendrée. Marie en engendrant le Sauveur, engendre la Vie, le salut. Le sang de vie que le Christ a pris dans le sein de Marie, il le place désormais dans le Tabernacle de son cœur eucharistique pour tous.
4- Marie est « Viergo offerens » 
- Marie par fidélité à la loi fait circoncire l’enfant Jésus et enfin par docilité à l’Esprit-Saint au temps de la purification vint au temple pour offrir au Seigneur son Fils premier né (Luc2, 23). Marie ainsi donne tout. 
Son Don est si total qu’il s’associe  prophétiquement au Don Total de Jésus qui s’offrira à la croix pour nous sauver. 
« Toi même un glaive te transpercera le cœur » Luc2,35.
- A l’heure du Salut, Marie sera crucifiée dans son cœur maternel par une compassion sans borne offrant  la dépouille de son fils au Père éternel.

« Au pied de la croix se tenait debout sa mère » Jn19,25.

P. J. Prévost

Qui est en ligne ?

Nous avons 144 invités et aucun membre en ligne

Témoignages

Jean-Marc Potdevin
A priori, rien ne destinait Jean-Marc Potdevin à voir sa vie ainsi bousculée. Marié, père de 4 enfants, co-fondateur du site Kelkoo.com, il devient vice-président de Yahoo Europe.

Source kto

Beauté de la création
Rubrique pour enfants
Facebook